L'ÉDITION 2016

ÉDITION N°2

ART ET MARQUES

JEUDI 22 SEPTEMBRE 2016  >  MONTPELLIER

Le Meeting Art Objectif est un rendez-vous annuel sur la relation entre art et économie, initié par le magazine Objectif Languedoc-Roussillon. Quelque 400 décideurs économiques et acteurs culturels ont assisté à cette manifestation qui s'est tenue le jeudi 22 septembre 2016 au Domaine de Verchant à Castelnau-le-Lez (34). Cette deuxième édition portait sur la relation "ART ET MARQUES".

 

LA VIDÉO DE LA DEUXIÈME ÉDITION

DIAPORAMA DE LA SOIRÉE

Photos © Éric Durand

LES INTERVENANTS

OUVERTURE

DU MEETING ART

OBJECTIF

NICOLAS BOURRIAUD

directeur artistique

de La Panacée

et invité d'honneur

ENTRETIEN

AVEC UN

ARTISTE

MATHIEU MERCIER

artiste plasticien

KEYNOTE SPEAKER 1

« Les artistes et

les marques :

du beau à l’utile »

LISA LE STANC, avocate au cabinet Le Stanc

KEYNOTE SPEAKER 2

« Quand les artistes s’emparent

des marques »

GÉRALDINE MICHEL, professeur à l’IAE de Paris

ANIMATION

DES DÉBATS

PASCALE CAYLA

Directrice-fondatrice

de l'agence l’Art en direct

TABLE RONDE 1

« Le collectionneur

au cœur de la

création artistique »

TABLE RONDE 2

« Les collaborations artistiques au cœur d’une stratégie de marque  »

ANN HINDRY, directeur de la Collection Renault

SANDRA HEGEDÜS, fondatrice de Sam Art Projects

GÉRARD BRU,

collectionneur et propriétaire du Château Puech Haut

CHRISTOPHER CRIMES, délégué général

de N.a !Fund

LAURENT FIEVET, directeur de

Lab’Bel

THIERRY MELLENOTTE, general manager de Pink Lady Europe

ODILE REDOLFI-PAYEN, directrice de l’hôtel Windsor, présidente

du réseau Botox’s

L'ARTICLE DE PRESSE

LE MAO 2 PASSE AU CRIBLE LE DIALOGUE ENTRE ARTISTES ET MARQUES

 

La deuxième édition du Meeting Art Objectif a attiré près de 400 participants au Domaine

de Verchant, le 22 septembre à Montpellier. Le premier temps de débat autour du dialogue

art/marques a mis en lumière le rôle du collectionneur au cœur de la création artistique.

 

En ouverture d’un événement organisé par Objectif Languedoc-Roussillon sur son territoire, Montpellier Méditerranée Métropole, par la voix de son vice-président Bernard Travier, a rappelé l’importance stratégique de son projet culturel (avec un budget de 62 M€) et expliqué qu’un rapprochement entre la Panacée, le futur centre contemporain de la ville, et d’autres dossiers, sera annoncé par le président Philippe Saurel en novembre prochain. Nicolas Bourriaud, co-fondateur du Palais de Tokyo à Paris, actuel directeur artistique de la Panacée et en charge de piloter le projet du centre contemporain, a confirmé que son arrivée à Montpellier s’explique d’abord « par l’ampleur de volontarisme politique, qui est séduisant en soi »...

SPADA POUR LA COLLECTION BIB'ART

ORGANISÉ PAR

AVEC LE SOUTIEN DE

 ---- avec RTS et l'Art-vues ----

 © Ecopresse  2017. All Right Reserved.